Archives pour la catégorie A voir

Une magnifique exposition dédiée à Camille Claudel à Nogent-Sur-Marne

Camille Claudel et Rodin
Camille Claudel et Rodin

A une heure de train de Paris, à Nogent-sur-Seine, le tout récent musée consacré à Camille Claudel a été inauguré en 2017, soixante quatorze ans après la mort de cette insoumise artiste. A découvrir : plus de 200 sculptures, dont 43 de Camille Claudel. Les collections, magnifiées par le bâtiment conçu par l’architecte Adelfo Scaranello montrent dans quelle mesure Camille Claudel s’inscrivit dans son temps tout en s’en démarquant d’une manière profondément originale.
http://dynamic-seniors.eu/nogent-sur-seine-camille-claudel/

Publicités

L’oeuvre picturale du peintre Marie-Thérèse Auffray est exposée à Alençon

1957 trois personnages au banquet
1957 trois personnages au banquet

Vous connaissez certainement Maurice de Vlaminck et Bernard Buffet. Mais connaissez-vous Marie-Thérèse Auffray ? Vous hésitez ? Dynamic-Seniors avoue humblement avoir ignoré le nom de cette Ornaise de coeur jusqu’à la visite de l’exposition qui lui est consacrée depuis le début du mois, à l’Hôtel du Département d’Alençon.
http://dynamic-seniors.eu/marie-therese-auffray-alencon/

Le Théâtre Hébertot présente : L’histoire de l’abattage rituel de Gorge Mastromas

L’histoire de l’abattage rituel de Gorge Mastromas
L’histoire de l’abattage rituel de Gorge Mastromas

Gorge Mastromas est un salop et l’assume. Gorge Mastromas peut ce qu’il veut car il a l’argent et le pouvoir. Enfant, sa gentillesse le confinait aux seconds rôles, subissant sa vie plus qu’il ne la choisissait. Adulte, il se métamorphose. Il quitte l’innocence pour l’abjection et devient le maître du monde capitaliste au sein duquel il règne. Peu lui importe les moyens employés pour y parvenir. Découverte de ce personnage sans scrupule.
http://dynamic-seniors.eu/gorge-mastromas-histoire-abattage-rituel/

Une magnifique exposition où les Pastels sont mis à l’honneur…

Odilon Redon A la dérive (La barque) © Peter Schälchli, Zurich
Odilon Redon A la dérive (La barque) © Peter Schälchli, Zurich

Au printemps 2018, la Fondation de l’Hermitage met à l’honneur le pastel. Inspirée par les Danseuses au repos, célèbre pastel de Degas donné il y a vingt ans à la Fondation de l’Hermitage. L’exposition rassemble 150 chefs-d’oeuvre de collections suisses publiques et privées. Offrant une véritable histoire de cette technique originale, la présentation traverse près de cinq siècles de création, des premiers maîtres de la Renaissance aux artistes contemporains.
http://dynamic-seniors.eu/pastel-sezieme-au-vingtieme-siecle/

Le musée national Eugène-Delacroix présente un Orient imaginaire.

musée national Eugène-Delacroix

L’exposition Imaginaires et représentations de l’Orient « Questions de regard(s) » du Musée Eugène-Delacroix vaut le détour. Surtout quand elle est présentée par Lilian Thuram et Françoise Vergès. Le jour de la présentation, la presse TV, radio et Web était présente. Il était quasiment impossible de l’approcher à cause des Journalistes TV et leurs caméras entourés des journalistes radios et leur micros. De ce fait, je n’ai pas pu prendre de belle photos car vu ma petite stature, j’avais un mur de dos devant moi. Je vous la présente tout de même car il faut aller la voir.
http://dynamic-seniors.eu/musee-eugene-delacroix/

Alexandre Camerlo présente « Seul Alceste » d’après Molière en scène

Seul Alceste
Seul Alceste

Seul Alceste, le texte mythique de Molière en scène… Enfin seul ! Plusieurs années se sont écoulées depuis la fin du Misanthrope de Molière. Alceste a fui. Il s’est retiré du monde, de la société hypocrite dans laquelle pourtant son amante Célimène était reine, et lorsque son seul ami, le flegmatique Philinte, était tout à son aise. Alceste est désormais seul… Prisonnier de ses propres tourments. Présentation de cette pièce dans l’article.
http://dynamic-seniors.eu/seul-alceste-misanthrope-moliere/

Les sculptures en textile de Simone Pheulpin

Simone Pheulpin Croissance IV
Croissance IV

Simone Pheulpin aime sculpter le textile de manière atypique. Elle utilise le pli comme un langage… son langage. Ses bandes de tissu écru inlassablement empilées, triturées, reliées font naître des sculptures organiques. Ces sculptures racontent le regard, intense, profond, émerveillé que Simone Pheulpin porte sur la nature et transcrivent avec une infinie poésie sa vision du monde. Portrait d’une femme qui sort des sentiers battus et qui vaut le détour.
http://dynamic-seniors.eu/simone-pheulpin-sculpte-le-textile/